logo Annonay Agglo

Nuit gravement au salut

Nuit gravement au salut Nuit gravement au Salut est ce que l’on peut appeler une « fable moderne », celle de l’artiste et du marchand, traitant avec un humour grinçant le système hypocrite du microcosme littéraire. Léa Belmont est romancière. Victor Pontier est éditeur. Elle est idéaliste et séduisante. Il est cynique et suffisant. Mais si ce soir ils dînent ensemble, c’est que la belle Léa a absolument besoin d’argent pour faire opérer son fils gravement malade et que le seul éditeur prêt à la publier est Victor Pontier. Il est prêt à la publier... mais à une certaine condition... Brillante satire sur l’abus de pouvoir, Nuit gravement au Salut, adaptation du roman d’Henri-Frédéric Blanc, épingle les travers de notre société moderne avec humour et cynisme. Quel sens un artiste doit-il donner à son travail de créateur ? Est-il prêt à renier ses valeurs familiales, religieuses ou morales ? Doit-il subir la loi du marchand et du marché, dans un univers où l’objet artistique n’est pratiquement plus qu’un objet de consommation ? _ _ Ce qu’en dit la presse : {« Un spectacle d’où l’on sort le coeur réjoui... La pièce est vraiment désopilante. On plonge avec délice dans cette confrontation entre ces deux êtres qui se ressemblent beaucoup plus qu’on ne croit... »} Figaroscope {« Un trio d’acteurs qui s’en donne à coeur joie ! »} Le Parisien billetterie

le samedi 12 mars 2016 de 20:30 à 22:00 - Lieu : Théâtre des cordeliers

nuit gravement au salutNuit gravement au Salut est ce que l’on peut appeler une « fable moderne », celle de l’artiste et du marchand, traitant avec un humour grinçant le système hypocrite du microcosme littéraire. Léa Belmont est romancière. Victor Pontier est éditeur. Elle est idéaliste et séduisante. Il est cynique et suffisant. Mais si ce soir ils dînent ensemble, c’est que la belle Léa a absolument besoin d’argent pour faire opérer son fils gravement malade et que le seul éditeur prêt à la publier est Victor Pontier. Il est prêt à la publier... mais à une certaine condition... Brillante satire sur l’abus de pouvoir, Nuit gravement au Salut, adaptation du roman d’Henri-Frédéric Blanc, épingle les travers de notre société moderne avec humour et cynisme. Quel sens un artiste doit-il donner à son travail de créateur ? Est-il prêt à renier ses valeurs familiales, religieuses ou morales ? Doit-il subir la loi du marchand et du marché, dans un univers où l’objet artistique n’est pratiquement plus qu’un objet de consommation ?

Ce qu’en dit la presse : « Un spectacle d’où l’on sort le coeur réjoui... La pièce est vraiment désopilante. On plonge avec délice dans cette confrontation entre ces deux êtres qui se ressemblent beaucoup plus qu’on ne croit... » Figaroscope « Un trio d’acteurs qui s’en donne à coeur joie ! » Le Parisien

Tarifs : 20€/15€/10€ Achetez vos places en cliquant ici : http://billetterie.cocoba.fr


Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide

    

Communauté d'Agglomération du Bassin d'Annonay - Château de la Lombardière - BP 8 - 07430 Davézieux
Tél. : 04 75 67 55 57 - Fax : 04 75 67 66 96

     RSSCommunauté d'Agglomération du Bassin d'Annonay (Ardeche)